Survivre aux fêtes…

Que vous soyez enceinte ou que vous veniez tout juste de mettre un bébé au monde, la période des fêtes, ce n’est pas toujours très fun…

C’est le marathon! Entre le shopping de Noël, les réveillons, et les visites familiales, il y a mille choses (fatigantes) à faire et pas le temps de souffler.

Pendant les fêtes, souvent, l’alcool coule à flots. Si vous ne buvez pas, vous risquez d’avoir droit à un commentaire de la vieille tata du genre « Tu prendras bien une petite coupe?! C’est Noël tout de même ». Si au contraire vous vous offrez un verre ou deux, ce sera la belle-mère qui vous assènera un « Et ben toi, t’as pas peur! Tu sais que l’alcool passe directement dans le lait? »

Quoi que vous fassiez, quelqu’un y trouvera à redire!

Et pour couronner le tout, très vite, vous voilà entourée de convives à la conversation douteuse, au mieux guillerets, au pire, complètement saouls! 🙀

Les repas de réveillon sont longs et généralement lourds, on reste assise sur une chaise pendant des heures, ce n’est pas franchement l’idéal!

Sans compter les éternelles questions relatives au menu pour celles qui sont enceintes : qu’est ce que j’ai le droit de manger??

Alors comment survivre aux fêtes dans ces conditions?

Mes tips

  • D’abord et avant tout, pensez à VOUS!

Prenez un moment pour vous arrêter et prendre votre température intérieure. De quoi avez-vous vraiment envie?

Qu’est ce qui vous ferait du bien? Vous avez le droit de penser à vous, pour une fois…

Et pour que ces envie se réalisent, communiquez! Votre entourage ne peut pas lire dans vos pensées… Dites comment vous vous sentez, ce dont vous auriez besoin…

  • Faites un pas de côté…

Il y aura d’autres Noëls, d’autres Nouvel-An. Cette année, peut-être qu’il vaut mieux revoir ses prétentions à la baisse et rester un maximum à la maison. Dites-vous que ce n’est que temporaire!

Mettez-vous en mode végétal, au rythme de la nature 🌱

Les journées sont courtes, il y a peu de lumière, rien de tel pour cocooner chez soi, avec une bonne tisane et un plaid! Les animaux, eux, hibernent!

C’est le moment de RALENTIR. Limitez les festivités. Est-ce vraiment indispensable d’aller rendre visite à la vieille tante Jaja? Peut-être pourriez-vous vous faire excuser… Trimballer un nouveau-né chez les autres, cela signifie devoir le gérer sans le confort et le matos que vous avez chez vous…

Et en tous cas, pas plus d’une activité par jour au programme, si vous ne voulez pas sortir de là complètement vannée.

  • Déléguez!

Pas de pression! Cette année, vous n’organisez rien, vous ne vous occupez de rien. Pour une fois, vous avez bien le droit de vous laisser porter ☺️ Pour le shopping de Noël, déléguez les courses à votre conjoint, à votre mère, à une copine… Ou commandez tout en ligne!

  • Protégez-vous

Vous avez besoin de garder votre énergie. Pour vous protéger des éventuelles « agressions » familiales ou extérieures, un petit truc que j’aime beaucoup c’est un exercice de visualisation qu’on pratique au cours de yoga : la bulle de protection. Asseyez-vous en tailleur ou dans une autre position confortable pour vous, les fesses déposées sur le sol. Placez les bras le long du corps. Sur l’inspir, montez les bras au-dessus de la tête par les côtés, en mimant un grand cercle autour de vous. Les doigts se touchent. Sur l’expiration, ramenez les bras le long du corps. Imaginez que vous créez une bulle de protection autour de vous, comme un bouclier, pour vous et votre bébé. Imaginez sa couleur, sa texture… Un petit rituel bien utile 🧚🏻‍♀️

  • Faites-vous gâter!

S’il y a bien un avantage aux fêtes, ce sont les cadeaux! On vous demande des idées de cadeaux? N’hésitez pas à être très claire sur ce qui vous ferait vraiment plaisir! Pourquoi pas mettre des moments bien-être sur votre liste à Santa! Massages, accompagnement par une doula, soins postpartum à domicile… Et des cadeaux vraiment utiles, comme des bons petits plats, un coup de main pour le ménage, des heures de babysitting pour pouvoir faire la sieste, du soutien à domicile en postpartum,…

  • Et pour les réveillons, soyez organisée!

Pensez à votre confort. La crise le 24 au soir, devant la garde-robe, parce qu’on ne rentre plus – ou pas encore – dans ses fringues, on préfère éviter! À bas les prises de tête, ce qui importe c’est d’avoir une tenue dans laquelle vous vous sentez bien. Alors on fait des essayages les jours qui précèdent, et le jour même on enfile ce qu’on a prévu sans se poser de questions!

Vous n’êtes immunisée contre rien du tout? Vous avez du reflux? Vous allaitez et bébé est intolérant aux PLV? Renseignez-vous sur le menu avant, quitte à emmener un Tupperware avec vous!

Prévoyez votre boisson, testée et approuvée avant, que vous emmenez avec vous aussi!

Un long dîner de réveillon en perspective? Exigez une chaise confortable, voire même, pourquoi pas, emmenez votre ballon! Pensez à bouger régulièrement, et n’hésitez pas à laisser un peu dans votre assiette. Il vaut mieux paraître impolie que passer toute la nuit à digérer la dinde aux marrons!

Vous avez besoin d’un break? C’est normal! Le monde, le bruit, ça fatigue. Enceinte ou jeune maman, vous avez besoin de vous retrouver un peu… N’hésitez pas à vous éclipser pour faire une petite sieste, pour allaiter en privé, pourquoi pas allongée… Question de récupérer un peu!

🎄 Passez de belles fêtes 🎄