Femme puissante ✨

crédit illu : iuliastration

J’ai toujours été considérée comme quelqu’un de fort.
Je dégage une certaine énergie.
J’ai l’air solide. Sûre de moi.
Je m’emballe, j’ai du caractère, je prends de la place. J’ose prendre la parole. Et fort.
.
Pourtant, à l’intérieur, c’est une petite fille souvent apeurée. Peu sûre d’elle. Qui doute.
À l’intérieur il y a une petite fille blessée. Qui veut juste être aimée. Être vue. Être reconnue.
.
Ne montre pas tes faiblesses. Ne pleure pas.
Ne sois pas si sensible. Ne prends pas tant de place. T’emballe pas. Tu es soupe au lait. Tu prends tout trop à cœur. C’est pas si grave…
.
Mes ups and downs émotionnels n’ont jamais convenu. Toujours trop.
.
Petit à petit les injonctions ont chassé mon âme dans les profondeurs.
.
Jusqu’à ce que je comprenne.
Que j’étais une femme.
Que j’étais cyclique.
Comme les autres.
Jusqu’à ce que j’enfante mes bébés.
Et que je découvre ma puissance.
Jusqu’à ce que je m’éveille à moi-même.
Que je plonge à l’intérieur.
Que j’accepte de faire face à la noirceur.
Que je laisser sortir la peine, la colère, la frustration.
Que je me mette à l’écoute de cette petite fille à l’intérieur.
Que je lui tende la main…
.
Et que je découvre un monde nouveau.
Ce feu qui brûle, qui réchauffe, qui illumine.
Mon intuition.
Mon énergie.
Que je comprenne que mes ups and downs émotionnels étaient des guides vers moi-même.
.
Aujourd’hui j’ai compris que montrer sa vulnérabilité, c’est être vraiment forte. Oser se montrer telle que l’on est, c’est être puissante.
Se connecter à son cœur, prendre sa juste place, s’écouter, c’est être une femme éveillée.
.
Nous sommes toutes les mêmes. Avec nos blessures et nos peurs. Avec nos vécus et nos espoirs.
.
.
L’éveil du féminin, c’est s’autoriser à être. Cesser de faire, laisser la place à l’intuition, c’est être soi, vulnérable et forte à la fois.
.
Ce soir, j’ai la joie de partager cela avec mes sœurs de cercle, éveiller peut-être, éclairer un chemin.