Alyssia

« Si la mère s’occupe de l’enfant, et le père de la maison, des enfants plus âgés, de l’administratif et autres joyeusetés nécessaires, qui s’occupe de la maman?
Tout le monde veut prendre bébé dans ses bras, mais qui tiendra la nouvelle mère? Dans notre société dur dur de trouver ce fameux “village” pour nous aider à vivre notre grossesse, naissance et post-partum sereinement.
C’est là qu’intervient Marie-Belle. Elle a été l’amie, la sœur, la mère, la doula, la prof de yoga, la psy, la confidente et supportrice dans cette incroyable expérience qu’est la maternité.
Du yoga prénatal qui fait tant de bien au moral et au corps, au suivi pré- et post-natal pour mon accouchement à domicile Marie-Belle a su répondre présente, avec de nombreux et précieux conseils et astuces et a su me rassurer et apaiser mes craintes face à la douleur de l’enfantement.
Grâce à elle et le travail de respiration accompli, ainsi qu’aux mantras répétés ensemble, les vidéos, livres, illustrations, explications, entretiens avec le papa, et autres, la naissance de ma fille fut magnifique et j’en garde un souvenir merveilleux!
De quelle force, quelle résilience nos corps de femmes font-ils preuvent! Encore faut-il avoir confiance en soi, en son bébé et en l’univers…
« Et ça respire. Vois si tu peux détendre certaines parties de ton corps, qui sont peut-être tendues et que tu peux relâcher ». Encore aujourd’hui je me répète ces deux petites phrases apprises lors de nos sessions de yoga prénatal et qui m’ont grandement aidées.
Marie-Belle a également su entendre ma détresse lorsque l’allaitement ne se passait pas comme prévu et m’aider à maintenir cette incroyable aventure lactée.
4 mois et demi plus tard je lui en suis toujours reconnaissante.

Plus que tout autre chose, je voudrais remercier Marie-Belle d’avoir perçu mon besoin intense d’être moi aussi bercée, rassurée, enveloppée, maternée. Le jour de la naissance de ma fille je suis devenue maman, mais je ne savais pas que moi aussi j’aurais besoin d’une « maman » à mes côtés pour me prendre dans ses bras et me dire « c’est normal ».
Les tsunamis émotionnels, la peur paralysante de mal faire, la culpabilité de ne pas y arriver du premier coup, les doutes incessants, l’impression déroutante d’être jugée dans sa toute nouvelle maternité par la sage-femme qui vous suit en post-partum; Marie-Belle était là, présence rassurante et familière, prête à faire taire tous mes doutes.
Marie-Belle était là. Aujourd’hui c’est avec plaisir que j’encourage toutes les (futures) maman de lui faire confiance également. Namasté Marie-Belle et merci encore 🙏✨❤️ »