Éléonore

Enceinte pour la première fois, je me suis retrouvée perdue face à tous les accompagnements à la naissance proposés: kiné, sage-femme, doula, … Difficile de savoir la valeur ajoutée de l’un sur l’autre, lequel nous convient le mieux, etc.

Par chance, ma belle-soeur nous a offert une première séance avec Marie-Belle. L’occasion de découvrir ce qu’elle fait. Nous nous sommes alors rendus compte que, là où la kiné se concentre sur l’aspect mécanique de l’accouchement (positions optimales, respiration, etc.), Marie-Belle nous accompagne émotionnellement. Elle aide à comprendre l’accouchement dans ce qu’il représente pour la maman et le bébé (et papa aussi, un peu); une sorte de rituel de passage où chacun change et se rencontre différemment.

Les explications de Marie-Belle nous ont également permis de comprendre l’importance des hormones dans l’apprivoisement de la douleur, et, partant, l’importance de mettre en place un environnement chaleureux, empreint de soutien et de bienveillance lors de l’accouchement.

Nous avons appris à nous poser les bonnes questions, à aborder certains sujets qui nous semblaient évidents et que mon mari et moi voyions en réalité tout à fait différemment.

Elle nous a préparés à devenir papa et maman, et à comprendre ce que cela signifiait pour nous deux.

L’accompagnement de Marie-Belle ne s’arrête d’ailleurs pas aux séances. Elle nous envoie des petits whatsapp régulièrement avec des sujets qui peuvent nous intéresser, et elle répond rapidement à toute question qu’on peut avoir. Et puis, une fois bébé là, on la sait disposée à nous aider à la moindre question.

Elle est notamment venue nous aider à faire la transition hôpital / maison, quand, tout d’un coup, il nous faut appliquer ce qu’on a appris à l’hôpital (comme donner un bain) à la maison et que rien ne se passe comme prévu pcq les infrastructures sont différentes et les émotions à vif en l’absence de personnel hospitalier.

Enfin, elle offre aux nouvelles mamans des moments de partages, de relaxation avec ses cours de yoga postnatal. Une belle occasion de sortir de chez soi et de voir qu’on n’est pas toute seule à vivre ce grand chamboulement.